Philippe

Granarolo

Professeur de philosophie, Philippe Granarolo a publié depuis 1993 une douzaine d’ouvrages spécialisés. Il décide il y a trois ans d’abandonner l’écriture philosophique pour se consacrer à l’écriture romanesque. Une nuit de mars 2020, lors du premier confinement, il fit un rêve troublant, le rêve d’une fiction qui se déroulait entre 2025 et 2035. Ce n’était nullement la vague image d’un futur roman, mais un rêve d’une extraordinaire précision. En se réveillant, il n’a eu qu’à se précipiter dans son bureau pour taper sur le clavier quatre pages du synopsis de cette fiction de la famille des récits dystopiques.

Le Covid de l'apocalypse

Juin

2021

Librinova

2025. Au lendemain de la pandémie de COVID-19 et des mouvements Black Lives Matter, des organisations racistes se rassemblent en Europe et aux États-Unis. Pour ces groupes persuadés qu’une menace plane sur les civilisations occidentales, le moment est venu d’agir. Un milliardaire américain s’allie aux suprématistes et met sa fortune au service d’un fantasme : « sauver la race blanche ». Avec son argent, plusieurs laboratoires tentent de mettre au point des virus mortels, épargnant uniquement les personnes blanches. Mèneront-ils ce projet mortifère jusqu’au bout ? Dans cette fiction d’anticipation marquée par les pandémies et les fake news, Philippe Granarolo imagine les dérives d'une barbarie moderne et implacable. Un roman glaçant !

Les autres auteurs

Webdesign : Tansen BEL // www.thegoldennoise.com